La défiscalisation immobilière en trois étapes

BY IN Actualité défiscalisation Commentaires fermés sur La défiscalisation immobilière en trois étapes , ,

Rate this post



Les investissements immobiliers représentent une sources de revenu complémentaire et importante. Grâce aux loyers perçus ainsi que la réduction d’impôts, tout contribuable peut tirer un grand profit financier de la mise en location en son logement, en se constituant un patrimoine de valeur qu’il pourra transmettre plus tard à ses enfants. Quelles sont alors les étapes à suivre pour bénéficier des avantages de la défiscalisation ?

Le choix du logement :

Tout d’abord, en tant qu’investisseur, vous devez choisir un logement dans lequel vous allez investir. En France, les lois de défiscalisation en vigueur concernent soit les logements neufs soit les logements anciens. En effet, chaque catégorie bénéficie de panoplie de lois qui lui sont spécifiques. A titre d’exemple, les biens immobiliers neufs sont éligibles à la loi Pinel, la loi Bouvard, la loi Girardin ou encore les statuts LMNP/LMP.

Le choix de l’emplacement géographique :

Parallèlement au choix du logement, il faut penser à l’endroit dans lequel vous allez investir. A grande échelle, vous pouvez investir soit dans les départements outre-mer soit dans la France métropolitaine. En fonction de cela, vous prendrez un dispositif de défiscalisation qui soit en accord avec l’emplacement favorisé.

Le comparateur de devis :

Pour vous épargner tout effort supplémentaire, l’embarras du choix et pour répondre à toutes les questions que vous vous posez, il est recommandé de consulter un comparateur de devis en ligne. Avec le notre par exemple, vous serez orienté par des experts en défiscalisation vers le meilleur placement ainsi que le dispositif qui convient le plus à votre projet. De plus, une étude personnalisée et détaillée du dossier sera effectuée de façon à vous recommander la bonne défiscalisation.

Philipe

conseiller en defiscalisation immobiliere

Les Commentaires sont ferme.