La loi Pinel : le pour et le contre

BY IN Actualité défiscalisation Commentaires fermés sur La loi Pinel : le pour et le contre ,

La loi Pinel : le pour et le contre 5.00/5 (100.00%) 15 votes



La loi Pinel concerne les logements neufs ou en cours d’achèvement qui sont loués au titre d’une résidence principale. En effet, il s’agit d’une loi de défiscalisation nouvellement instaurée et qui succède à sa précédente la loi Duflot. Quels sont alors les principaux avantages et contraintes du dispositif Pinel ?

Les atouts de la loi Pinel :

La loi Pinel permet aux contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôts de 21% pour tout investissement dans le métropole et 31% si le placemet est effectué dans l’un des départements Outre-mer. Contrairement à sa précédente la loi Duflot, Pinel a ainsi augmenté les pourcentages des défiscalisations relatives aux villes métropolitaines et aux DOM-TOM. Au même temps, la réduction d’impôts ne concerne plus le prix d’acquisition mais plutôt le prix de revient, c’est-à-dire les recettes générées par la mise en location du bien immobilier. Par ailleurs, désormais, le contribuable peut louer son logement à un ascendant ou un descendant à condition qu’il ne fasse pas partie du même foyer fiscal que lui.

Les contraintes de la loi Pinel :

La défiscalisation suivant la loi Pinel ne peut prendre effet que si des conditions bien spécifiques sont respectées. Ces mêmes conditions peuvent présenter une contrainte aux contribuables. A titre d’exemple, Pinel impose un plafonnement du prix d’acquisition à 300 000 € soit 7 500 € le mètre carré, et cela peut ne pas convenir à certains contribuables. Par ailleurs, les loyers et les ressources des locataires sont également plafonnés par le décret de la loi ce qui peut limiter le choix de l’investisseur en termes de clients et diminuer ses revenus.

Philipe

conseiller en defiscalisation immobiliere

Les Commentaires sont ferme.