Loi LMP 5.00/5 (100.00%) 14 votes



La loi LMP ou loueur meublé professionnel, concerne les investisseurs désirant commencer une activité commerciale via l’investissement immobilier. En plus d’un taux considérable de défiscalisation sur 20 ans, ce statut permet aux contribuables de réduire leurs impôts et d’exonérer la plus value et l’ISF. La location meublée peut être effectuée pour une maison, appartement ou même des chambres, tant que le but reste commercial. Cette location peut être effectuée soit par des personnes physiques non assujetties aux impôts sur les sociétés, ou par des entreprises assujetties à des impôts.

Défiscaliser avec la loi Duflot 2014

Avantages fiscaux du statut LMP :

  • Le contribuable qui opte pour l’investissement immobilier en LMP, est épargné deu plafonnement des Niches fiscales.
  • Exonération de la plus value et de l’ISF.
  • Amortissement des investissements immobiliers en LMP.
  • L’investisseur peut choisir de confier son logement à un professionnel de location qui s’occupe de la gestion totale allant du choix des locataires au versement des loyers au propriétaire.
  • Si le propriétaire signe un bail avec un gestionnaire de location en tant que résidence de service, il bénéficie d’une récupération de la TVA.
  • Taux de défiscalisation considérables selon le dispositif choisi (loi Duflot, loi Scellier…)
  • Les investisseurs ayant choisi le statut LMP peuvent migrer vers le LMNP.

Défiscaliser avec la loi Duflot 2014

Conditions à respecter pour bénéficier de la défiscalisation LMP :

  • Inscription directe au registre du commerce.
  • Les revenus réalisés annuellement ne doivent pas être inférieurs à 23 000 € par an.
  • Les revenus relatifs aux logements LMP, doivent excéder les autres revenus que possède le propriétaire.
  • Le logement doit être équipé de meubles, de façon à être adéquat pour une habitation normale.
  • Pour 2014, les revenus réalisés par l’investissement en LMP doivent être supérieurs aux autres revenus du foyer fiscal.

Le montant minimal des recettes est fixé à 23 000 €. Il doit cependant être 50% plus supérieur aux revenus des autres activités du foyer fiscal.

Défiscaliser avec la loi Duflot 2014

Philipe

conseiller en defiscalisation immobiliere